Hujroh - Forum Pesantren Indonesia Alumni Pesantren Indonesia Forum      Misi Hujroh
 

Main juga kesini sul:
The Ghurfah Kisah Sukses Alumni Alumni di Luar Negeri Bisnis Online Hikayah fi Ma'had Railfans Dunia Pesantren Ekonomi Islam
Forum  Life & Solution  Pengajaran 
OFFICIELS ET CONSEILLERS DU MINISTÈRE COLOMBIAIS DE LA DEFENSE-COLOMBIAN NAVY AN
Pages: [1]

(Read 172 times)   

Admin

  • Administrator
  • Abadan fi Ma'had
  • ***
  • Admin No Reputation.
  • Join: 2013
  • Posts: 2594
  • Logged

En leur nom propre, les OFFICIELS ET CONSEILLERS DU MINISTÈRE COLOMBIAIS DE LA DEFENSE-COLOMBIAN NAVY AND AIR FORCE confirment qu'ils n'ont ni demandé ni accepté, ni demandé ou accepté, directement ou indirectement par des tiers, aucun paiement ou faveur des entités participantes en contrepartie de leur faveur dans l'attribution du contrat ou sa retenue. Dans le même sens, les agents susmentionnés déclarent que le service a un besoin actuel et réel de biens répondant aux spécifications techniques précises décrites dans le marché en cause.
2.   Les Entités participantes s'engagent par les présentes à exercer leurs activités dans un cadre de principes de comportement éthique et à prendre toutes les mesures nécessaires pour que cet Engagement de non-corruption soit respecté par tous leurs dirigeants et employés ainsi que par tous les tiers travaillant avec la société sur ce projet, notamment leurs agents, consultants et sous-traitants. Ce cadre doit être consigné dans le code d'éthique de chaque entité participante, qui doit démontrer que chaque entité correspondante appliquera des systèmes de conformité internes capables de détecter les risques de corruption et de prévenir le versement de pots-de-vin. Comme condition de participation, chaque entité participante doit déposer son code d'éthique correspondant auprès du MINISTÈRE DE LA DÉFENSE COLOMBIENNE.
3.   Cet engagement est présenté au nom et pour le compte des présidents et/ou directeurs généraux de chaque entité participante. Tous ceux qui participent en tant que Consortium ("consorcio" au sens de l'article 7 de la Loi 80 de 1993) ou syndicat temporaire ("union temporaire" au sens de l'article 7 de la Loi 80 de 1993) souscrivent également au présent Pacte en leur nom propre et au nom de tous les Présidents et/ou Directeurs généraux des sociétés associées.
4.   Chaque société internationale participant à l'achat en question assume cet engagement au nom et pour le compte du président et/ou des directeurs généraux des sociétés mères de la société, et cet engagement comprendra tous les directeurs et le personnel de leurs filiales colombiennes, si celles-ci existent.
5.   En ce qui concerne la soumission des offres, les Entités participantes s'engagent à présenter une offre sérieuse, comprenant des informations fiables, et à ne pas présenter un prix artificiellement bas cherchant à compenser ce prix pendant l'exécution du contrat par des paiements supplémentaires. Cet engagement s'entend comme ne limitant pas la possibilité que des ajouts aux contrats pour d'autres éléments puissent être acceptés, dès lors qu'ils sont équitables et dûment justifiés.
6.   En ce qui concerne les paiements liés à l'entreprise, les entités participantes conviennent que :
a.   Les paiements aux agents et autres tiers seront limités à une rémunération raisonnable pour des services clairement liés aux affaires.
b.   En cas de réclamation liée au non-respect de l'Engagement de non-corruption pris dans le présent Pacte et à l'existence de preuves sérieuses de ce non-respect évaluées à cette fin par l'Arbitre désigné sous le numéro 10, les Entités participantes concernées ou adjudicataires s'engagent à fournir à l'Arbitre, sur demande, toute information sous leur contrôle, directement ou indirectement, sur (1) les paiements relatifs à la préparation de l'offre et/ou du contrat, (2) les bénéficiaires du contrat et (3) toute autre documentation liée au contrat.
c.   Au terme de l'exécution du contrat, le représentant légal de l'entité participante retenue certifiera officiellement qu'aucun pot-de-vin ou autre frais illégal n'a été versé pour obtenir ou conserver ce contrat. La comptabilité finale doit comprendre de brefs détails sur les biens et services fournis, suffisamment détaillés pour établir la légitimité des paiements effectués.

7.   En cas de non-respect des engagements éthiques pris par les fonctionnaires et les Entités participantes, une décision sera rendue par un Arbitre, appelé " Défenseur de la transparence des offres ", afin d'atteindre les objectifs du présent Pacte. Ses décisions doivent être équitables conformément à la loi 446 de 1998.
L'Arbitre entendra les questions susmentionnées à la demande du Gouvernement, de Transparency International ou de l'une quelconque des Entités participantes.
L'arbitre susmentionné a les qualifications prévues par la Constitution nationale pour occuper le poste de juge de la Cour suprême ou de la Cour constitutionnelle et est choisi sur la liste des arbitres de la Chambre de commerce de Bogota, par l'intermédiaire du système de représentation publique.